Pourquoi acheter des vêtements de seconde main ?

21 janvier 2022 Publié par Dina Chalabi
Laisser un commentaire

vêtements-de-seconde-main-mode-éthique

Comme vous le savez surement, nous avons lancé il y a peu de temps une offre de seconde main afin de donner une seconde chance aux pépites de vos placards. Adopter un comportement écoresponsable dans la mode c’est avant tout allonger la durée de vie de nos vêtements et accessoires : les acheter de meilleure qualité et leur donner une nouvelle vie quand on ne les utilise plus ! On vous explique plus en détail le concept de vêtement d’occasion éthique 😉

Qu’est-ce que les vêtements d’occasion ? 

Appelé aussi vêtements de seconde main, il s’agit de vêtements destinés à être achetés par un utilisateur secondaire. Il s’agit donc d’obtenir ou d’utiliser une chose alors que celle-ci a déjà été possédée par une autre personne.

Cette pratique existe depuis toujours mais si vous en aviez déjà entendu parler, c’est parce que c’est un marché qui prend énormément d’ampleur aujourd’hui. Le marché de la seconde main a connu un essor considérable ces dernières années et continue de s’accélérer aujourd’hui avec les friperies, les ventes en ligne sur des plateformes spécialisées…

Selon l’IFM (Institut Français de la Mode), il représente aujourd’hui 1,16 milliard d’euros en France. Pour vous donner un ordre d’idée, c’était 3 fois moins il y a 10 ans. En comparaison, le marché global de l’habillement représente environ 50 milliards d’euros. Un mastodonte donc à côté.

Pourtant, la progression du marché mondial des vêtements d’occasion est fulgurante et selon plusieurs études, il devrait croître de 15 à 20 % par an dans les 5 prochaines années et aura rattrapé celui de la fast-fashion en 2028. D’ailleurs, selon l’institut de sondage Kantar, en 2018, 16 % des Français ont acheté un article seconde main, le double l’année suivante ; nouvelle preuve s’il en fallait de la croissance fulgurante de ce marché.

Quels sont les avantages de la seconde main ? 

Cet essor a deux causes principales :

La première est économique : les vêtements d’occasion sont très majoritairement vendus bien en dessous de leur prix d’origine. Pour tous les budgets modestes, c’est une bonne opportunité de s’habiller à moindre prix (ou de renouveler régulièrement sa garde-robe, même si l’on ne peut que vous conseiller de vous pencher sur le principe de la garde-robe capsule).

Il existe bien sûr des exceptions ! Il n’est pas impossible de voir passer des pièces rares à des prix bien supérieurs à ceux pratiqués dans le commerce de première main.

La seconde est corrélée au mouvement du slow fashion, du « consommer moins mais mieux ». En 2022, vous ne pouvez plus l’ignorer : consommer de la fast fashion détruit la planète. Le secteur du textile dégage à lui seul 1,2 milliards de tonnes de gaz à effet de serre par an. Il est l’une des industries les plus polluantes du monde.  Aujourd’hui, le mode de consommation privilégié par la majorité de ceux y ayant accès reste celui de l’achat rapide et peu coûteux.

La question écologique pousse donc de plus en plus de personnes à y avoir recours et à raison. Car si le marché croissant de la seconde main pousse certains à acheter encore plus, un vêtement déjà existant aura toujours moins d’impact environnemental qu’un vêtement que l’on va produire (si faible soit cet impact). Le marché de l’occasion renforce  la raison d’être du produit. On donne en effet, une « seconde vie » ou « seconde chance » à notre vêtement qui aura été produit pour durer.

Un autre avantage de l’occasion à ne pas négliger est celui de la recherche de la pièce rare : nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher en seconde main des pépites vintages, des sacs de luxe en édition limitée (et aux files d’attentes longues comme le bras) ou simplement des pièces en rupture de stock.

Où acheter de la seconde main ? 

Avant de vous donner nos conseils et bonnes adresses, une précision s’impose : avec l’explosion du marché, l’offre a également fait un bon en avant considérable. On déniche donc maintenant à peu près tout ce que l’on cherche en seconde main, pour tous les goûts, tous les styles et tous les budgets ! Du top à 1€ au tailleur Chanel vintage et rarissime en passant par les dernières sneakers à la mode introuvables en boutiques de première main, vous trouverez votre bonheur. Cela permet en plus à chacun de s’exprimer sans suivre les diktats de la fast-fashion.

acheter vendre vêtements Paris

Notre but ici n’est pas de lister les géants que vous connaissez surement déjà. Mais de vous donner quelques alternatives plus locales ou plus responsables.

En mettant en place notre offre de seconde main « Pépites », nous voulions adresser un segment très négligé par la seconde main : celui des vêtements de marques éthiques. Même si nous sommes de plus en plus nombreux à travailler à sa démocratisation, la mode éthique ne sera jamais aussi accessible que la fast-fashion et le prix des vêtements éthiques reste une barrière pour de nombreux foyers. Nous voulions donc vous proposer des vêtements éthiques à moindre coût et souhaitions que chacun, à son niveau, puisse s’offrir des pièces éthiques et qualitatives.

Pour toutes les autres pièces, voici quelques pistes pour se les procurer :

  • Les boutiques Emmaus et les boutiques solidaires : il faut fouiller et s’armer de patience, mais vous pouvez tomber sur des trésors à des prix dérisoires. En plus, vous faites un achat solidaire, ce sont des boutiques à but non lucratif et soutenant a lutte contre les injustices, la pauvreté, les diverses formes d’exclusion -> https://www.label-emmaus.co/fr/ ou Bis Boutique Solidaire (3ème arrondissement à Paris)
  • A coté de chez nous (dans le 10ème arrondissement), vous pouvez visiter Thanks God I’m a VIP idéal pour les amoureux du vintage (hommes et femmes) ou Louise Paris, spécialisé dans le vintage de luxe.
  • Si vous cherchez une pièce d’une marque contemporaine, nous vous conseillons Cinq Aout, dans le 17ème arrondissement. C’est un peu excentré si vous n’y habitez pas, mais la boutique vaut le détour et l’accueil est chaleureux.
  •  Pour des pièces vintages qui associent qualité et style, chinées par de nombreux professionnels dans toute la France, rendez-vous sur Imparfaite Paris

Comment vendre des vêtements de seconde main ? 

seconde-main

Faites un tour dans votre garde-robe : cela fait plus d’un an que vous n’avez pas porté ce pull ? C’est simple, vous ne le porterez probablement plus.  Alors vendez-le ou donnez-le !  Vous l’avez compris, nous vous conseillons de triez et videz  votre dressing régulièrement (2 fois par an, au printemps et à l’automne). Toutes nos astuces pour trier vos vêtements rapidement sont dans cet article

Là encore, l’idée n’est pas de vous faire une liste des géants du numérique qui vous permettent de revendre vos vêtements, vous les connaissez surement déjà !

Pour tous vos vêtements de marques éthiques, vous pouvez bien sûr nous les confier, on s’occupe de les revendre pour vous ! Contrairement aux dépôts-vente classiques qui prennent généralement une marge de 50/50 (50% du prix de vente pour vous, 50% pour eux), nous prenons une marge très réduite : seulement 10% du prix de vente !

La contrepartie : on ne vous offre pas d’espèces mais un bon d’achat pour le reste de la boutique ; vous soutenez ainsi la création vertueuse des marques écoresponsables !

Pour vos autres pièces, vous pouvez également avoir recours aux dépôts de ventes physiques et les friperies. Gain de temps est assuré ! Là non plus, pas besoin de faire de photos, les vendre en direct ou via un site en ligne ou expédier le produit… Ils s’occupent de tout. Quelle que soit la ville où vous habitez, vous trouverez des boutiques qui reprennent toutes sortes de pièces.

Nous vous conseillons :

  • Les vide-greniers et les brocantes : si vous avez assez de pièces à vendre, c’est une expérience en soit, vous rencontrerez du monde et passerez une bonne journée. Toutes les communes en organisent.
  • Pour les Parisiennes, les boutiques Cinq Aout (17ème arrondissement), Bobby (2ème arrondissement) ou la Frange à L’Envers (11ème arrondissement). En plus, si vous n‘avez pas le temps de venir récupérer vos invendus, ces boutiques les offrent à des œuvres caritatives pour vous.

Vous l’avez compris, la seconde main, c’est, avec la création éthique, l’avenir de la mode. En plus d’être écoresponsable, on en trouve maintenant facilement pour tous les styles et tous les budgets. Dites-nous d’ailleurs, vous avez déjà succombé à la tendance ?

Logo - Dressing Responsable

Laisser un commentaire