Les fibres textiles : le chanvre

24 novembre 2015 Publié par Emilie
Laisser un commentaire

Dressing Responsable

Le chanvre est une plante de la famille des cannabaceae, autrement dit de la même famille que le cannabis. Les différentes espèces de cette plantes sont exploitées en fonction de leurs propriétés : le chanvre agricole, riche en fibres, poussant généralement dans les régions tempérées, est cultivé pour ses graines et ses fibres ; le chanvre indien, qui pousse en climat équatorial est au contraire très riche en résine et exploité surtout pour ses propriétés médicales et psychotropes. Nous nous intéresserons dans cet article au chanvre industriel, utilisé dans le domaine du textile.

Le chanvre a été l’une des premières plantes domestiquées par l’homme et a été utilisé par les êtres humains depuis le néolithique, des traces de chanvre tissé ayant été retrouvées en Chine datant de 8 000 ans avant notre ère. Il a beaucoup été utilisé par le passé et a servi à la confection de vêtements en Chine et en Europe à plusieurs périodes depuis lors. Son utilisation a été impactée par le développement des filières du coton puis des fibres synthétiques et fortement réduite au cours du XXème siècle puisqu’il a été progressivement interdit ou fortement réglementé à cause de ses propriétés psychotropes. La fameuse toile « de Nîmes », à l’origine du jean, était d’ailleurs tissée à partir de chanvre avant que celui-ci soit remplacé par le coton.

Chanvre industriel

La production de chanvre aujourd’hui

Le chanvre industriel a de très nombreuses utilisations, à la fois dans la construction et l’isolation, dans le textile, la cosmétique et la pharmacologie, l’alimentation humaine et animale, il est également utilisé comme combustible ou biocarburant. Ceci combiné à l’augmentation du prix du pétrole et de la prise de conscience environnementale, le chanvre connaît actuellement un regain d’intérêt notamment dans les pays européens qui favorisent à nouveau sa culture.

Si la Chine produisait encore 80% du chanvre mondial il y a quelques années, l’Europe en produit aujourd’hui près de la moitié. La part du chanvre ne représente pourtant toujours que 0,5% de la production mondiale de fibres végétales.

En France, premier producteur européen, environ 10 000 hectares sont actuellement consacrés à la culture du chanvre, principale en Champagne-Ardenne. Après avoir presque disparu en Belgique, le chanvre est depuis peu de nouveau cultivé, notamment en Wallonie.

Aux Etats Unis une loi fédérale vient tout juste d’autoriser à nouveau la culture du chanvre, et certains états l’ont retranscrite au niveau local. Mais les conditions sont encore très restrictives.

Les propriétés du chanvre

Oublié au XXème siècle, le chanvre est aujourd’hui reconnu pour ses qualités naturelles très intéressantes : c’est une fibre thermorégulatrice, antibactérienne, antifongique, et elle repousse les nuisibles. C’est de plus un matériel extrêmement résistant. Il a d’ailleurs à ce titre très longtemps servi à la fabrication des cordages utilisés sur les bateaux.

pelote de chanvre

Les enjeux sociaux et environnementaux du chanvre

Tout comme le lin, le chanvre est une plante intrinsèquement écologique. En effet, cette plante consomme très peu d’eau – et n’a donc ainsi pas besoin d’être arrosée – et ne nécessite que très peu voire pas du tout d’engrais. Elle possède une forte rusticité et ses racines pénètrent profondément dans le sol pour aller chercher les éléments minéraux, quelque soit le type de sols. Et en plus, elle stocke beaucoup de CO2, ce qui est fait un avantage dans la lutte contre le changement climatique.

Mais ce ne sont pas les seuls avantages de la culture du chanvre. Celle-ci s’avère idéale pour préparer la terre à accueillir d’autres plantations puisqu’elle laisse une terre d’excellente qualité. Pouvant atteindre 5 mètres de hauteur, la plante étouffe les mauvaises herbes, laissant le sol propre. Plus encore, ses racines ramifiées qui évoluent en profondeur permettent un sol meuble, donc facile à travailler pour l’agriculteur.

Le chanvre est également une plante au rendement très élevé, grâce à son cycle de vie très court, d’environ 4 à 5 mois. Aussi utilisé pour la production de papier, il en produit quatre fois plus que les arbres à l’hectare. De même, un hectare de chanvre permet de produire 3 fois plus de fibres pour l’industrie textile qu’un hectare de coton.

Enfin, la France et l’Europe étant des pays producteurs de chanvre, cette ressource et la chaine d’approvisionnement sont disponibles localement. Ainsi, le chanvre permet d’éviter tous les désagréments du transport pour l’environnement.

Le chanvre présente tout de même quelques inconvénients. Contrairement au traitement du lin qui lui ressemble par bien des aspects, le processus de transformation du chanvre en fibre textile est encore assez long, fastidieux et de ce fait, couteux. C’est d’ailleurs l’une des raisons de sa disparition progressive face à l’utilisation du coton.

C’est ainsi que les quelques vêtements fabriqués à partir de chanvre le sont en fait à partir d’un mélange chanvre – coton. Ce dernier est en effet encore nécessaire pour obtenir des tissus suffisamment doux et souples pour être utilisés dans l’habillement.

Logo - Dressing Responsable

Laisser un commentaire