Interview de Myriam, créatrice de Juste, la Révolution Textile

21 octobre 2015 Publié par Emilie
2 commentaires

Dressing Responsable

Travailler dans un domaine qui nous tient à coeur, porté par des valeurs fortes, est entre beaucoup d’autres choses, l’occasion de rencontrer de nombreuses personnes aussi formidables que différentes. Alors, quoi de plus normal que de leur donner la parole sur le blog ? Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, j’ai demandé à Myriam, la créatrice de Juste, la Révolution Textile de se prêter au jeu de l’interview. Découvrez qui se cache derrière cette belle marque, qui oeuvre pour une mode 100% transparente et respectueuse, qui propose de magnifiques basiques aux coupes bien pensées.

Bonjour Myriam. Tout d’abord, est-ce que tu peux nous parler un peu de toi ?

Après des études à Lyon et au Japon, j’ai travaillé 3 ans en tant que chef de projet culture à l’Institut Franco-Japonais de Tokyo. J’ai décidé de reprendre des études de mode à 27 ans à l’Institut Français de la Mode à Paris. J’ai toujours été passionnée par la mode et le textile mais je ne m’imaginais pas pouvoir en faire un métier ! Ensuite, j’ai eu divers jobs dans de grandes enseignes internationales de mode en tant que chef de produits et chef de projets marketing & com. Après un déménagement à Toulouse et quelques missions dans le spatial, j’ai pris mon courage à deux mains pour réaliser mon projet de toujours : créer ma petite entreprise !

Myriam, créatrice de la marque Juste, la Révolution Textile

Pour toi la mode responsable, c’est quoi ?

Pour moi, la mode doit être 100% responsable ou ne pas être. Ça signifie, pas de coton et des matières premières traçables et locales. Les étapes de fabrication doivent être aussi traçables et locales, et pas seulement l’étape de la confection comme quasiment tout le temps pour les produits estampillés « made in France ». Sans oublier de privilégier des usines qui certifient leurs produits ou qui ont une démarche écologique.

Es-tu plutôt chaussures ou sacs à main ?

Dans l’idée, j’aime les 2 mais pour les chaussures, depuis que j’ai déménagé à la campagne, c’est tongs, bottes de pluie ou baskets 90% du temps. Pour les sacs, je récupère ceux de ma sœur qui en achète régulièrement. Autant dire que je n’ai acheté ni l’un ni l’autre depuis des années. Néanmoins, si je trouvais l’un ou l’autre dans une marque qui partage les mêmes valeurs que JUSTE, la révolution textile, je n’hésiterai pas à en acheter !

Quel est le vêtement ou l’accessoire que tu portes le plus ?

Facile ! L’écharpe en lin. L’accessoire in-dis-pen-sable !! Je ne sors jamais sans. D’abord parce que c’est un accessoire qui habille n’importe quel tenue (surtout quand on passe son temps en short/chino – baskets ;)), ensuite car c’est l’accessoire anti-rhume et enfin car c’est multi-fonctions : « ninnin » pour mon fils, pare-soleil pour la poussette, couverture dans l’herbe et en plus ça tient aussi chaud qu’une écharpe en laine en hiver !!

Juste la Révolution Textile

Comment te sont venues l’idée et l’envie de créer Juste, la Révolution Textile ?

Je consomme bio et local depuis très longtemps mais je n’étais pas particulièrement sensible à la mode éthique lors de mes études à l’IFM ou même avant. C’est en m’intéressant de plus près aux travers de l’industrie textile : conditions de travail, problèmes de santé des travailleurs, des clients, pollution de l’environnement, traitement des animaux,… (la liste est longue) que j’ai commencé à rechercher des marques qui répondent aux mêmes critères que pour mes achats alimentaires : bio, local et traçable. Là, j’ai découvert que c’était en général 1 ou 2 volets éthiques qui étaient respectés, mais jamais les 3.

Quel message veux-tu faire passer à travers la marque ?

J’ai créé JUSTE, la révolution textile surtout pour faire passer le message aux clients et aux autres marques que fabriquer des vêtements de façon 100% locale, traçable et écologique c’est possible !

Une grande partie des modèles de Juste, la Révolution Textile sont en lin, peux-tu nous en dire plus sur ton choix d’utiliser cette matière ?

Je cherchais une matière première qui soit cultivée en France et de façon écologique. Pour la collection été, le choix d’utiliser du lin s’est imposé de lui-même. C’est une matière magnifique, qui ne requiert aucun intrant chimique pour pousser. En plus, toute les transformations jusqu’à la filature sont mécaniques. Et enfin, tout dans la plante est utilisable : les graines, la paille, la fibre,…. Rien n’est jeté. C’est une plante tellement extraordinaire et écologique qu’elle améliore le rendement des cultures suivantes !

Transformée en vêtement, la fibre reste vivante et produit un effet thermorégulateur. Elle est également hypoallergénique et antibactérienne, donc parfaitement adaptée aux peaux « à problèmes » ou sensibles.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur les projets à venir de la marque ?

Aujourd’hui, pour développer la marque, j’ai besoin de financements. Je vais donc consacrer l’année prochaine à en chercher. Mes marges sont trop faibles pour pouvoir faire vivre la marque. Trouver un investisseur qui comprennent les contraintes de JUSTE et accepte que les marges ne seront jamais celles des grandes enseignes sera un immense challenge ! J’aimerais propulser la marque à l’export, au Japon par exemple où la simplicité volontaire ou le LOHAS est un mode de vie très répandu et depuis longtemps ! Les chinois aussi adorent le lin et le mif y est très prisé !

Juste, la Révolution Textile

Sinon, plus concrètement, j’aimerais faire quelques modèles maison, toujours en laine et en lin.

Aurais-tu un souvenir particulier, un moment fort de ton aventure avec Juste, la Révolution Textile à partager avec nous ?

Tous les jours, il y a des moments forts et des moments difficiles. Il a des moments d’euphorie et des moments de découragement. Les moments les plus forts sont quand je reçois des e-mails de clients qui me disent merci, qu’ils adorent leur modèle et qu’ils me soutiennent dans ma quête de la marque de vêtements parfaitement éthique ! Là, ce sont vraiment des moments où je me dis que je ne rame pas contre vents et marées chaque jour pour rien.

Un grand merci à Myriam d’avoir répondu à cette interview.

Découvrez Juste, la Révolution Textile.

Crédit photos Juste : Emmanuelle B photographie.

Logo - Dressing Responsable

2 commentaires

Laisser un commentaire