Confidences : j’ai acheté des chaussures pas du tout éthiques.

4 octobre 2016 Publié par Emilie
4 commentaires

Dressing Responsable - J'ai acheté une paire de chaussures pas du tout éthiques - chaussures éthiques

J’inaugure aujourd’hui un autre type d’articles, les confidences. Je vous parlerai de ma propre expérience afin de démystifier la mode éthique et le dressing minimaliste. En effet, si certaines habitudes sont faciles à changer, d’autres le sont moins. Et quoi qu’il en soit, c’est toujours agréable de savoir que l’on n’est pas seule dans l’aventure du « dressing detox« .

L’idée m’est venue il y a quelques semaines, quand j’ai acheté une paire de chaussures dans une grande chaine qui n’a rien d’éthique. Vous aussi ça vous fait un choc ? Ca n’a pas été simple de me faire à l’idée mais je l’ai fait ! Cela faisait plus d’un an que je n’avais acheté aucun vêtement ou accessoire qui ne soit ni éthique, ni écologique, ni made in Europe, ni de seconde main. Et là, j’ai craqué. Enfin craqué n’est pas vraiment le mot puisque c’était réfléchi. J’ai décidé de faire une impasse. Et je vais vous expliquer pourquoi je n’ai pas privilégié à tout prix des chaussures éthiques.

Toutes celles qui sont passées à la boutique au mois de juin l’ont remarqué : je me suis blessée au genou au mois de mai au cours d’un match de basket. Je ne vais pas vous raconter toute ma vie mais aujourd’hui je suis encore très limitée en terme de chaussures : pas de talons, pas de chaussures trop plates non plus, des chaussures qui tiennent bien le pied… Sauf que maintenant que je marche à peu près correctement, il faut bien que je travaille (et notamment que je fasse des shopping tours) et je ne peux pas toujours le faire en basket, mes nouvelles meilleures amies. Et pour reprendre l’exemple du shopping tour, c’est un service de personnal shopping soigné, je ne conçois pas d’accompagner les clientes en basket.

Me voici donc partie à la recherche de la paire de chaussures idéale pour cette fin d’été : ouvertes, élégantes, avec des talons de 3 centimètres max et bien stables, noires pour être passe partout. Entre autres. Bref pas simple à trouver. J’ai eu beau faire toutes les boutiques de chaussures écoresponsables que je connais à Paris, je n’ai pas trouvé mon bonheur. Je n’ai pas fait les boutiques de seconde-main, car si je n’ai aucun soucis à acheter un sac, un bijou, une robe ou un manteau de seconde main, je ne suis pas du tout à l’aise pour les chaussures. Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme cela.

Je suis donc allée voir dans des boutiques non éthiques. Et j’ai trouvé mon bonheur. Une jolie paire qui correspond totalement à mes besoins. Après quelques jours de réflexion et d’aller-retour entre « non mais je ne peux pas acheter cette paire de chaussures, c’est contre mes principes, je dois trouver une paire de chaussures éthiques » et « mais si je vais les acheter, j’en ai besoin », j’ai sauté le pas. Bien sur, l’arbitrage ne s’est pas fait sur un coup de tête, j’ai pesé le pour et le contre et je ne regrette pas ma décision.

chaussures éthiques versus fastfashion chaussures éthiques versus fastfashion
Jean French Appeal

Elles sont à mon gout, je préfère les talons plus haut et plus fins mais je les aime bien quand même. Elles sont confortables, je peux les porter toute la journée (même en ayant mal au genou, enfin presque). Elles sont intemporelles, parce qu’elles sont noires, avec une forme très classique. En plus, elles vont avec ce que je porte habituellement en rendez-vous ou en shopping tour, et d’ailleurs elles vont avec beaucoup de choses et pour d’autres occasions, je n’aurais pas besoin d’acheter autre chose pour les porter. Et elles sont complémentaires des autres paires que je possède.

Vous voyez où je veux en venir ? Cet achat, je le considère comme responsable. Je sais qu’elles ne prendront pas la poussière dans mon placard et que je les ressortirais quand le beau temps reviendra au printemps. J’irais même plus loin en disant que je le vis très bien car je considère cet achat plus responsable que si j’avais fini par acheter l’une des paires écoresponsables que j’aimais bien mais qui ne me correspondait pas vraiment, que j’aurais porté 3 fois au mois de septembre et qui, elles, ne seraient certainement pas beaucoup ressorties du placard car je n’en aurais plus trop eu l’utilité.

Et vous alors ? Depuis que vous avez changé vos habitudes de consommation, tous vos vêtements, accessoires et chaussures sont fabriqués de façon écoresponsables ou il vous arrive de vous laisser tenter par les enseignes classiques ? Vous culpabilisez ou vous le vivez bien ? A votre tour de vous confesser !

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest :

j'ai acheté une paire de chaussures pas du tout éthique

Logo - Dressing Responsable

4 commentaires

  • celine calmet says:

    MERCI je me sens moins seule, donner du sens à nos achats dans un monde où tout nous pousse à consommer sur un coup de tête est devenu un sacerdoce
    regarder les étiquettes, connaitre la marque, les producteurs…. mais une réelle satisfaction d’une petite goutte dans l’océan de la futilité
    pour mes chaussures d’été je suis allée chez girelle gigaro et 1083
    je n’ai pas encore trouvé pour les chaussures à talon pour aller bosser : si vous avez des adresses je suis preneuse

    • Emilie says:

      Bonjour Céline,
      Pour les chaussures à talon, je vous conseille Beyond Skin (vegan) ou Ellips (made in France). Sessun et Bobbies font également de très jolies chaussures made in Portugal.

  • Natty says:

    Coucou Emilie,

    Voilà un article qui fait sourire, relâche la pression et surtout décomplexe sur ce qu’est l’éthique dans notre quotidien !

    C’est vrai que parfois à force de vouloir (trop) bien faire, on doit faire face à nos propres contradictions… ou plus dur, aux positions bien tranchées de ceux/celles qui suivent une éthique que rien ne peut/doit venir déroger…

    C’est intéressant de montrer comment cette paire de chaussures « pas du tout éthique » va finalement avoir une longue vie pleine de sens à tes pieds.

    Finalement, la mode éthique est bien plus vaste que quelques labels et concepts-clés. Peut-être s’agit-il finalement d’une philosophie de vie soucieuse de soutenir toute initiative réfléchie et positive sur le monde qui nous entoure ?

    Justement, je parle ici plusieurs façons de promouvoir une mode durable dans ce petit article : http://inadendesign.com/blog/mode-ethique-definition/

    Au plaisir d’échanger avec toi !

    • Emilie says:

      Bonjour Natty,
      Je suis tout à fait d’accord avec toi, la mode éthique est avant tout une philosophie et une façon plus raisonnable et responsable de s’habiller. Merci de partager ta réflexion !
      Emilie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *